casino trực tuyến w88tracking#init" hx-headers='{"X-CSRFToken": "66RsuzlJYFBXQfaJ4F4XJEqZl6oL1FutFDvbH0u3JjMSfHXYnP4STzQ9QhOJAlj5"}'>

focus

Élections européennes 2024

Le Parlement européen reste aujourd’hui la seule institution de l’Union directement élue par ses citoyens. Du 6 au 9 juin prochain, près de 450 millions d’européens sont appelés à se rendre aux urnes pour désigner 720 eurodéputés, dont 81 élus français. Ce scrutin pourrait marquer une profonde évolution des rapports de force dans l'hémicycle européen. Montée en puissance des eurosceptiques, élargissement, budget commun, guerre en Ukraine, défi climatique et migratoire : les sujets sont déjà connus pour une campagne qui s’annonce aussi éclair qu’intense. Reste une grande question, quel sera le niveau de l’abstention pour ce scrutin pourtant déterminant pour l’avenir des Vingt-Sept ?

Où en sommes-nous ?

Les grands partis européens poursuivent les discussions pour constituer leurs listes et désigner ceux qui les conduiront. Les formations sont encore au stade de la structuration de leurs états majors et de leurs futurs programmes. En ce début d'année 2024, la grande valse des congrès des partis politiques européens commence. En France, la plupart des têtes de listes sont désormais identifiées. En revanche, la personnalité qui conduira la liste de la majorité présidentielle n'est toujours pas connue, alors que la campagne accélère.
mis à jour le 31/01/2024

Ce qu'il faut avoir lu

Avant, pendant et après les élections européennes : le calendrier d’une course de fond
Le scrutin de juin 2024 sera le point d’orgue d’une longue séquence, qui a déjà commencé en coulisses avec la constitution des listes et les premiers bruits de couloir sur la future répartition des postes de prestige. Le marathon se poursuivra jusqu’à l’approbation finale de la Commission, fin 2024, voire début 2025.
Parlement, Commission, Conseil : les rapports de force politiques à la veille des européennes
À moins de cinq mois des élections européennes, Contexte vous propose son grand tour d’horizon de l’équilibre des forces politiques au sein des principales institutions européennes, ainsi qu’une projection des sièges dans le prochain hémicycle. Le Parti populaire européen resterait le premier groupe, ce qui lui permettrait de conserver la présidence de la Commission. Mais l’érosion des groupes du centre et de gauche au profit de l’extrême droite laisse planer le doute sur les possibles futures majorités.

Contexte, l’info politique dont les professionnels ont besoin.

Déjà plus de 1 300 organisations abonnées en France et en Europe Essayez Contexte gratuitement

Maîtrisez l’info politique clé en 10 min

Chaque matin, recevez l’essentiel de l’info politique directement dans votre boîte mail : une information experte et synthétique.

Obtenez des infos que vous ne trouvez pas ailleurs

Accédez à des scoops et des documents exclusifs sur les sujets qui font débat.

Décryptez les enjeux et les rapports de force politiques

Accédez à toute l’info pour comprendre en profondeur le paysage politique français et européen.

Organisez et personnalisez votre suivi parlementaire

Suivez l'évolution des débats tout au long de la navette parlementaire française, exportez les amendements et définissez des alertes.